L'épopée du véhicule électrique, hybride, hybride rechargeable, PHEV, E-REV, VAE afin de rouler sans pétrole.
Compte-rendu sur 13 années d'usage du véhicule électrique.

" Bien avant qu'on n'ait plus de pétrole, on n'aura plus d'atmosphère "
Mario Molina Prix Nobel de chimie 1995

 

Mise à jour 13/11/2017
18ème année avec
250.000 visiteurs/an en moyenne

Novembre 2017

12 Novembre, ouverture du chantier Photovoltaïque en autoconsommation totale !

Objectif entre autre charger ma Zoé 100% solaire toute l'année ! en étant débranché du réseau EDF.

Les panneaux alimenteront aussi mes pompes à chaleur pour le chauffage.

Le chantier va durer 6 semaines et donc pour Noël cela sera mon cadeau: enfin je serais enfin autonome question électricité (20 ans que j'en rêvais)  mon photovoltaïque sera associé à une batterie lithium Ion fer phosphate 4 de grande capacité, vous savez le truc pour être véritablement écologique, il faut stocker les ENR si l'on veut baisser les émissions de carbone, sinon c'est contre productif comme en Allemagne, car tout le monde à du soleil en même temps et c'est au moment ou l'on a le moins besoin d'électricité sauf en été pour climatiser.

Prochaine nouvelle pour la pose de la première tuile solaire je ferais une photo !

Octobre 2017

Grand test de la ZOE ZE40. 2000 km sans assistance en 3 jours de déplacement !

Objectif de fond du voyage, une visite confidentielle de la centrale de EPR de Flamanville en très petit comité de spécialistes.

8 octobre 12H30 départ de Lyon à deux dans la Zoé pour rejoindre Cherbourg au bout de la Presqu'ile du Cotentin. Nous partons avec une seule carte "par principe" la ZE PASS BOSCH de Renault afin de vérifier l'efficacité de cette offre et nous comptons suivre les conseils de charge affichés dans le Packlink de la Zoé. Nous allons utiliser les bornes du réseau Corri-door en mode 22 kilowatts avec notre Zoe R90 ZE40.

Les économies de carburant devraient nous permettre de nous offrir un hôtel en route vers Bourges ou Orléans en improvisant (bien évidement un hôtel équipé d'une prise...)  L'objectif étant d'arriver à Cherbourg Lundi soir pour notre rendez-vous. Nous comptons bien prendre un peu de bon temps en faisant un peu de tourisme dans le Cotentin avant d'arriver.

Mardi journée de travail puis retour sur Lyon, objectif retour mercredi soir soit presque 2000 km au programme.

Comme à notre habitude, tout est raconté sur ce site.

Parcours aller réussi: Charge sur le réseau Corri-door, toutes les bornes étaient libres: Nous avons mis 113 kWh dans la batterie dont une charge nocturne en 10 A nuit d'hôtel. Conso moyenne 14,1 KWh/100 km sur 883 Km.

Dans la presqu'ile du Cotentin, La première borne Mobi SDEC ne fonctionnait pas, nous en avons trouvé une autre dans le village "Le Molay-Littry" 9 km plus loin, c'était chaud car sans cette charge en 22 Kwatt nous ne pouvions rejoindre dans le stemps notre rendez-vous sur Cherbourg. Mission accomplie pour le voyage aller roulage à 80 Km/h de moyenne sur autoroute.

Parcours retour réussi: Conso moyenne 14,9 KWh/100 km sur 882,4 Km. (incroyable malgré de nombreuses différences d'itinéraire et aléas...), l'aller et le retour sont identiques à 600 mètres près! 131 kWh de recharge consommées. Vitesse moyenne 64,6 km/h et vitesse au stabilisateur entre 85 et 90 km/h sur autoroute. Nous avons plus utilisé les petites routes  départementales ou vicinales dans le Cotentin à notre retour pour faire un peu de tourisme d'où une moyenne globale plus basse. Sur autoroute nous avons en gros été à 5 km/h de plus qu'à l'aller.

Le reportage en images et la grave conclusion finale

oo oo
  Départ de Lyon à 13H45 début de notre voyage d'étude. Borne libre à notre arrivée sur l'A89 Les Salles. Borne activée avec ma ZE PASS Bosch. Cout: 15,59 € TTC... (1€/kWh !!!!)  
   
  Point conso à notre arrivé au premier point de charge on pouvait encore faire 200 km  
   
  Il restait plus de 100 km mais il était temps d'aller diner ! Fin du diner on étaient à 98 % cout: 23,77 €... (1€/kWh !!!!)  
   
  Après une petite charge intermédiaire partielle (N°3) de 33% à 83% 61 minutes sur la  borne Corri-Door autoroute d'Athée-su-Cher (13,16€) pour faire une petite pause Il restait 240 km d'autonomie, mais il était temps d'aller dormir, le Packlink de la Zoé nous a indiqué le Domaine de La Tortinière (une sorte de Paradis sur terre) on a réservé en roulant car la réception nous a indiqué que l'on pourrait charger même en arrivant tard. Charge gratuite en mode Grand-Mère 10 A et donc au passage équilibrage de la batterie en finissant la charge à 6H34 du matin à 100%.
La charge nous a été offerte
 
   
  Départ de l'hôtel dans un sous-bois de cyclamens blanc et rouge, clic pour admirer  
   
  Cette borne était annoncée gratuite jusqu'au 1er septembre 2017 sur le parking de l'Intermarché Toutefois nous n'avons pas reçu de facture... Cela fait une moyenne avec les bornes hyper chers. Nous avons bien mangé dans l'un des restaurants de la zone commerciale le temps de la charge.  
   
  Un peu d'humour Zoé à la sortie du restaurant

 
   
  Pas de chance, la borne de Subles nous met la Zoé en rouge (pb de terre ?!). Il nous reste juste de quoi aller juste à Cherbourg pour notre rendez-vous, mais n'ayant pas de point de charge garanti sur Cherbourg on préfère chercher une borne. Notre idée de visiter Sainte Mère l'église dont la borne est aussi annoncée en panne par l'appli Chargemap tombe à l'eau.  
   
  Première charge 22 kW réussie sur le réseau Mobi SDEC sans carte privative, juste avec sa carte bancaire et un téléphone mobile. Nous allons avoir 1/4 heure de retard pour notre rendez-vous à Cherbourg on arrive même avec qu'une minute après le début de l'apéro (histoire de nous faire remarquer...) , bref pour un voyage de type précurseur pas de quoi fouetter un chat, d'autant que notre Zoé est déjà chargée prête à assumer notre déplacement vers Flamanville demain et la sortie vers le sud de Cotentin sans avoir à recharger pour notre début de voyage de retour.  
   
  Durant notre visite de l'EPR, nous avons chargé la Zoé sur une prise prêtée par EDF (charge N°8). Nous voilà au milieu de notre parcours en Zoé au restaurant belvédère du sémaphore.
Consommation moyenne 14,1 kWh/100 km sur 883 Km
 
   
  Charge à la sortie du Cotentin sur la borne Mobi SDEC d'Isigny sur mer. Paiement de la charge par carte bancaire et activation par mobile. Durant la charge nous avons visité le musée du caramel d'Isigny situé à quelques encablures de la borne. J'ai reçu un avis de débit de 9€ pour l'ensemble de l'utilisation des bornes Mobi SDEC (presqu'ile du Cotentin).

Il faut noter que ces bornes ne sont pas CHADEMO (donc bien plus économique à l'installation). Sur ces bornes, seule les Zoé peuvent se charger en mode rapide.

 
   
  Après avoir testé la borne à Mortrée du SE61 22 kW (Orne) charge N°10 de 17 minutes pour passer de 45% à 57% (gratuite jusqu'au 31/12/2017) activable avec la carte kiwhi nous avons discuté avec un conducteur de Leaf qui se chargeait aussi sur cette borne. Il nous a conseillé d'aller sur la borne du SE61 de Sées à quelques kilomètres car il y a aussi un restaurant pour diner durant la charge. C'est ce que nous avons fait.  
   
  Il est tard à notre sortie du restaurant, et nous constatons que nous avons peu avancé vers Lyon...  
   
  Nous sommes sortie de l'autoroute pour utiliser la dernière borne gratuite du parcours et réfléchir à la nuit qui est déjà bien avancée. Tous les hôtels que nous avons tenté ne répondent plus téléphone pas car il est trop tard... aussi nous décidons de rentrer en se partageant le volant  
   
  Charge sur réseau Corri-Door: prix 21,47 €  
   
 

A 6H00 je reçois sur mon mobile un arrêt de charge prématuré au niveau 50% ! Nous retournons au véhicule immédiatement et constatant que la charge est repartie toute seule. Nous restons dans la voiture pour observer. A 51% nouvel arrêt. On débranche et on relance. Cela à tenu de 51% à 75% puis message bloquant. Cette charge partielle sur la borne Sodetrel Corri-Door de Farges-Allicahmps sur l'autoroute nous a couté: 12,4 €

Comme il y a de quoi atteindre Clermont-Ferrand et que tout est fermé à cette heure nous décidons d'aller vers Clermont-Ferrand car il y a une grosse concession Renault. On atteint la concession vers 10H00 et constatons que le message d'erreur a disparu le temps de parlementer avec Renault. Renault passe la valise de diag :RAS. Renault met en cause la borne de Farges-Allichamps "instabilité électrique" et nous charge la voiture en 22 kW sur une borne type 3 (il nous prête le câble) le temps du repas (charge N°15). Plus besoin de charger pour rentrer à Lyon que nous atteignons à 16H00.

Très important: Renault nous indique un truc très utile si ce message arrive, il faut pour l'effacer:

  • 1 - Débrancher le câble de charge

  • 2 - Fermer toues les portières et trappe après avoir éteint phares et les lampes à l'intérieur

  • 3 - Fermer la voiture

  • 4 - Attendre 10 minutes que la Zoé s'endorme pour qu'elle fasse un reset des calculateurs.

  • 5 - Ouvrir et remettre en charge sur cette borne ou mieux une autre borne !

 
   
  Belle conclusion moins de 15 kWh au 100 km sur 1765 km en 3 jours de roulage en Zoé R90 ZE40.

On a chronométré les charges 22 kW sur la Zoé ZE40 R90, l'avancement de la charge est linéaire jusqu'à 99% contrairement à ce que l'on peut lire sur certains forums. Cela nous a été confirmé par Renault Clermont-Ferrand qui nous a informé qu'il était bon de laisser se terminer la charge de 99% à 100% au moins une fois par jour (le temps restant de charge n'est alors plus affiché, c'est le temps de l'équilibrage des éléments de la batterie), il semblerait donc que finalement avoir choisi la Zoé R90 était finalement un pas si mauvais choix sauf pour le coût des charges intermédiaires courtes sur autoroute. Le gain pour la charge complète de la batterie de la Zoé Q90 serait finalement pour aller de 20% à 99% très loin du ratio attendu. La batterie chauffant plus de 20% à 60 en mode 37 kW obligeant à réduire la charge 37 kW  à 11 kilowatts pour finir de 61% à 99%... La Zoé Q90 (ZE40) serait donc plus destinée à faire du butinage plus souvent sur autoroute pour exprimer tout son potentiel en nombre de kilomètres maxi possible par jour.

 

Toutefois, le bilan n'est pas si rose: il y a un énorme problème de tarif "inconstitutionnel" des bornes Corri-Door (entre autres), elles ne respectent pas la constitution Française en discriminant les citoyens équipés de la Zoé R90 par rapport aux citoyens équipés de la Zoé Q90.

Le kilowattheure coûte plus de 1€ avec un Zoé R90 soit un tarif exorbitant et environ 0,6€ à la Zoé Q90 ce qui est énorme aussi. (Chiffres approximatifs obtenus en divisant la facture d'une borne au temps par le nombre de kilowattheures mis dans la batterie.

A quand l'abrogation de la loi stupide empêchant de facturer du kilowattheure sur une borne de charge de véhicule électrique ce qui serait la moindre des choses afin d'éviter un nouveau scandale genre du diesel qui en étant facturé au litre et non au kilogramme ou kWh à fausser la concurrence avec l'essence depuis 5 décennies. Même le gaz est facturé maintenant en kWh et le compteur éclectique est au point depuis plus d'un siècle...

Un nouveau combat pour la justice et l'équité.

Septembre 2017

Ca y est !! Mon projet Photovoltaïque en autoconsommation sans réinjection de l'électricité dans le réseau (site isolé)  et donc avec batteries de stockage est commandé !

Les partenaires sont:

  •  L'Entreprise Jean-Rivière de Lyon Vénissieux: Pour la remise à neuf du toit de la maison et la pose de deux panneaux solaires intégrés Imerys. Ce sont les panneaux qui vont assurer l'étanchéité du toit. Le nouveau toit sera garantie 30 ans.
  •  Imerys pour la fourniture des panneaux et du système d'étanchéité avec le nouveau toit refait à neuf.

Date de fin de travaux contractuelle au plus tard 31 décembre 2017.

Le projet du surcout solaire n'a droit a aucune subvention ce qui me permet de garder ma liberté d'action, de pensée et d'expression. Il est financé à 100% à compte d'auteur dans le seul but de faire éclater la vérité sur la bonne filière photovoltaïque autoconsommation avec batterie.

A noter, le dépôt d'une DP étant indispensable en mairie pour la réfection d'un toit (solaire ou non), les travaux ne peuvent pas démarrer de suite.... encore 2 mois de perdu pour cause d'administration.

Le combat a été très dur pour obtenir cette installation car elle n'est pas dans les clous normatif des empêcheurs de tourner en rond pour faciliter l'arrivée des ENR en FRANCE.

  • Le panneaux N°1 en toiture intégrée fera 28 m², orientation plein sud inclinée (7 string de 8 panneaux)
  • Le panneaux N°2 en toiture intégrée, orientation plein ouest intégré à la toiture fera 18 m²  (3 string de 12 panneaux)

La puissance crête photovoltaïque de l'ensemble sera de 6,072 KW,  soit au maximum:

  • un courant de charge à la sortie du MPPT de 70 A sous 55 volts pour le grand panneau sud
  • un courant de charge à la sortie du MPPT de 43 A sous 55 volts pour le panneau ouest

La production solaire annuelle attendue sera de 6000 KWh par an.( de quoi faire faire 33000 km à une Zoé !)

Les panneaux vont alimenter via la chaine de stockage et l'onduleur Comet Merlin Gerin de 7 Kilowatts: les serveurs de ce site web, ma maison éclairage, pompe à chaleur du système de ventilation en surpression, climatisation l'été et la charge de ma Zoé (100% solaire), ballon eau chaude en été.

L'hiver par grand froid le chauffage est dorénavent assuré par une chaudière gaz à condensation Frisquet.

Le lot câblage interne n'est pas encore attribué, Il comprend :

  • La Fourniture des MPPT reliant les "String PV" vers la charge de batteries LiFePO4 en 48 volts nominaux. (de 40 à 56 volts selon état de charge des batterie LiFePo4)

  • Le système de protection par fusibles des strings et des 2 MPPT, les instruments de mesure en puissance et en énergie.

  • La mise en place de ces équipements dans une armoire électrique à fournir et à câbler.

  • La pose d'une ligne de liaison 2 conducteurs 45 Ampères 220 volts entre le local technique du 3eme niveau et l'armoire électrique du sous sol reliant l'armoire batterie Plomb en floating permanant Merlin Gerin au system de recharge externe solaire fourni par nos soins.

Si ce lot à réaliser dans Lyon Métropole vous intéresse (contact email jmdca@wanadoo.fr)  Ce chantier peut débuter de suite.

A noter que la partie active, stockage LiFePo4 avec l'onduleur Comet 7KW Merlin Gerin est déjà opérationnelle depuis 6 ans, elle a permis de consommer le moins possible d'électricité durant les heures de pointe EJP 22 jours par an. Cette partie de l'installation est donc déjà parfaitement opérationnelle et démontrée en fiabilité. Il s'agit donc juste de remplacer la charge des batteries assurée par le secteur EDF en heure creuse par du solaire. Cette installation assure une autonomie de 18 heures en cas de coupure de courant sans se rationner depuis 6 ans.

Dès le début des travaux pour aurez le photos du chantier sur ce site. Le premier watt solaire est attendu le jour de Noël !

Juillet 2017

Le marché de la voiture électrique devient mature: Je viens de recevoir sans l'avoir demandé, la nouvelle carte ZEPASS de Renault pour ma Zoé ZE40. Fini la mention KiWhi c'est BOSCH qui gère. J'ai validé ma carte via Paypal sans verser de sous à l'avance, génial !. On peut aussi utiliser d'autres moyens de paiements.  Cela ouvre les bornes de toutes l'Europe selon leur affirmation (super). c'est mieux que de se faire voler 20 euros comme sur l'ancienne ZEPASS kiWhi qui n'a jamais put activer les bornes dont j'avais besoin (voir aventure ici) . Nouvelle appli ZEPASS sur mon Androïd qui indique les bornes disponibles. Y-a plus qu'à tester le tout et voir si la synchronisation sur l'écran de ma Zoé fonctionne pour indiquer les bornes et comment les rejoindre... pas certain car ce n'est plus du Bosch mais du Packlink. Bizarre le mobile est obligatoire alors que l'on ne peut pas utiliser un mobile en roulant sans prendre des prunes...

Déjà 980 Km parcourus avec ma ZE40, génial !

Coté maison, toujours aucune nouvelle d'EDF-ENR qui pourtant avait promis de me rappeler pour me faire une proposition pour la pose de capteurs solaires photovoltaïques pour charger en autoconsommation entre autres ma Zoé. Je pense que je vais donc me débrouiller seul avec le système de toiture photovoltaïque intégré Imérys avec 45 M² de panneaux.

Nous sommes en train de simuler à l'instar de Bertrand Picard et  son avion Solar Impulse le cycle jour nuit afin de viser l'autonomie électrique. Nous travaillons sur la notion du neutral qui va intervenir l'été vers 9H30 le matin, c'est à dire l'instant ou la production photovoltaïque recommence à couvrir 100% des besoins de la maison et de mes serveurs informatiques. Ensuite, dès que l'on passera en excès on commencera à remplir aussi les batteries Lithium Fer phosphate 4 pour préparer la prochaine nuit. La Zoé sera rechargée quand cela sera possible en milieu de journée en directe sans passer par la batterie intermédiaire pour gagner en rendement. Je viens d'installer une climatisation à onduleur Hitachi qui règle la puissance de son compresseur exactement au besoin et qui démarre sans à coup pour être compatible avec mon onduleur. Elles feront aussi pompe à chaleur l'hiver pour assurer le chauffage en mi saison au moment ou il y a encore du soleil.

Bref les briques écologiques commencent à se mettre en place.

Voici un premier aperçu de notre simulateur autonomie électrique en version 1, un système imaginé avec l'expérience de l'aérospatiale :-) Merci à mon très fidèle assistant.

Il va servi de base pour programmer l'automate qui va gérer l'énergie dans la maison, 2 sources d'électricité :le soleil et EDF en heure creuse uniquement.

Les curseurs permettent de voir se qui se passe à chaque minute de la journée et de décider ce qui doit être alimenté par EDF ou par les panneaux photovoltaïques.

Ma consommation électrique est maintenant enregistrée en temps réel à chaque seconde sur chaque phase avec un SEM-PRO-500 afin de bien analyser avant et après mise en place des panneaux photovoltaïques.

La consommation de fond de mes serveurs informatiques est de 995 Watts... le gros poste énergie, il sera optimisé aussi ultérieurement.

Une journée typique sans climatisation et chauffage: 21,71 kWh par jour rien que pour l'informatique! Pas de recharge de Zoé ce jour là.

A suivre

Juin 2017

16 juin, ma nouvelle Zoé ZE40 est arrivée:

Je n'attends plus que la carte de recharge rapide compatible Corri-door toujours pas fournie au moment de la livraison du véhicule... La perfection ne sera t'elle jamais de ce monde ? :-)

Donc pour l'inaugurer, une rencontre avec la C-Zero Bretonne à la sortie de son aventure Suisse wave2017 s'imposait autour d'une borne de recharge rapide et légalement gratuite durant une première phase de test que Jérôme a déniché dans l'Ain sur son parcours retour de Zurich à Rennes.  Voir le petit film 6 Mo.

Coté roulage et système de charge ma Zoé est 100% OK, 250 km ce weekend et mon autonomie restante n'est jamais descendue sous les 180 km. Coté Packlink c'est le désastre (je m'y attendais) c'est de pire en pire coté interface utilisateur chez  Renault, cela sera donc retour atelier immédiat ! Grr... ils n'ont rien testés chez Renault. J'ai référencé plus de 40 bogues que cela soit coté de leur site web, que sur le Packlink sur la voiture, après 4 ans de tentative de mise au point de Packlink et ses ZE-services c'est inadmissible !

Wave 2017, c'est fini et c'était en Suisse. Vous pouvez suivre le blog du Breizh Team de Jérôme Fresnay sur Facebook qui a déjà réussie le parcours de Rennes à Zurich en 3 jours avec sa C-zéro qui a déjà 30000 kilomètres au compteur. Plus de 100 véhicules électriques ont fait "le Grand Tour de Suisse" (1600km, 22 lacs, 5 cols Alpins) en une semaine.

Sinon, mon projet photovoltaïque butte toujours sur le manque d'entreprise motivée pour réaliser mon projet pour installer 50m² de photovoltaïque sur mon toit.

J'attends toujours une offre d'EDF ENR... qui semble bloqué par la nouvelle loi autoconsommation photovoltaïque qui les empêche de me proposer un projet photovoltaïque autoconsommation à base de stockage....

Alors que le monde scientifique sort des études alarmantes sur l'inefficacité des ENR non associés à un stockage pour lutter contre les émissions de carbone dans l'atmosphère suite à bilan basé sur 10ans de réalisation.

Le bilan est particulièrement catastrophique en Allemagne ou l'on note une augmentation des émissions de gaz à effet de serre sur les 10 dernières années alors qu'une baisse était attendue après un plan massif d'investissement en éolien, en solaire et en valorisation de la biomasse pour produire de l'électricité...

Il en découle que la mise en place de panneaux solaires sans être associée à un stockage d'électricité devrait être interdit. Avec 10 ans de recul selon une étude scientifique, le bilan des ENR est catastrophique sur le plan du niveau des émissions de carbone en Allemagne par exemple. Pour vous en convaincre lire la Lettre Géopolitique de l’Electricité N°75 du 30 mai 2017 et N°72 du 20 février 2017 Directeur de publication Lionel Taccoen sur www.geopolitique-electricite.fr .

Je soutiens donc à 100% les initiatives des constructeurs de VE visant à donner une 2ème vie aux batteries de VE dans d'immense stockage tampon pour passer les heures de pointes de consommation électrique sans avoir à activer des centrales thermiques au pétrole ou au charbon comme le fait l'Allemagne avec ses centrales à lignite et bientôt la Suisse avec du gaz.

Il est incompréhensible qu'en France la loi sur l'Autoconsommation photovoltaïque ait été amendée pour ne pas favoriser le développement du stockage décentralisé d'électricité associé au panneau photovoltaïque !!!! et de plus limiter à 3 KWatt la puissance d'une installation autoconsommation pouvant bénéficier d'une baisse du taux de TVA à 10% ...

Ce point sera mon nouveau combat pour les années 2017 et 2018, je compte bien démontrer l’efficacité d'un stockage décentralisé associé à des panneaux solaires pour stopper toute consommation d'électricité durant les heures de pointes afin de mon coté ne pas consommer le moindre gramme d'énergie fossile. Installation réalisée à base des anciennes batteries de mes anciens VE. La décentralisation a un avantage cela évite de concentrer sur un même site une puissance instantanée démentielle... qui fait peur à certains en profitant pour freiner cette voie sans gaz et sans pétrole.

En Angleterre Renault expérimente déjà un système décentralisé d'usage en deuxième vie des batteries de ses VE dans un conteneur de la taille d'une machine à laver domestique permettant de donner une journée d'autonomie électrique à une habitation, et en France ?...

Mai 2017 Enfin, les nouvelles du front:

La Zoé 40 (moteur QE90), c'est démontré maintenant peut faire  425 Km  sans se recharger, regardez la vidéo. Vivement que je reçoive la mienne.

Le décret d'application sur l'autoconsommation photovoltaïque est publié le 28 avril 2017.  Toutefois le texte de loi concernant les particuliers n'est pas clairement repris... Il semblerait que le cas ou l'ont ne souhaite pas revendre de l'électricité soit éludé... Le texte de loi traite plutôt de l'autoconsommation collective entre un groupe de membres adhérant à cette opération et de plus limité à 3 kW de puissance installée. Bref la loi est détournée de ces objectifs initiaux par ce décret d'application tortueux. (en particulier les P + Q)  en enlevant le + c'est la réelle teneur du projet !

De mon coté j'ai enfin reçu après 2 mois un premier devis sérieux pour la réfection/transformation de mon toit en photovoltaïque destiné à une autoconsommation pudiquement intitulé "installation isolée" chez les professionnels, un peu comme un chalet de haute montagne non desservi en électricité...

Les professionnels grand public ne semblent ne pas être encore prêts pour cela, je vais donc juste faire poser les cellules sur mon toit avec le câblage normée et ses protections pour aller jusqu'à la première armoire électrique. Ensuite j'utiliserais du matériel Victron Energy pour optimiser le rendement des panneaux solaires "technologie MPPT" pour charger mes propres batteries LiFePo4 de mon onduleur actuel.

Le projet sera conduit en 2 phases. (La 2ème phase si succès de la première bien évidement)

  • 2017 - Equipement du pan sud de mon toit avec 28 m² de cellules soit 3696 watts crêtes - Objectif 3700 KWh/an

  • 2018 - Equipement du pan ouest de mon toit avec 18 m² de cellules soit 2376 watts crêtes - Objectif 2200 KWh/an

Dès que le chantier démarrera, vous serez informés au jour le jour de son avancement et de ses péripéties sur ce site.

Sinon, j'ai passé commande chez Renault d'une Zoé 40 pour remplacer ma Zoé qui a déjà 36 mois, livraison prévue 5 juillet 2017. Cette Zoé sera bien évidement chargée à 100% sur mon toit photovoltaïque, c'est ce que je cherche à démontrer.

Enfin, nous espérons que le nouveau président de la France Emmanuel Macron tiendra compte des exigences de l'écologie en ne prendra aucune décision avant de l'avoir soupesé sur le plan de l'écologie et du bien être pour l'avenir de notre planète.

Février 2017: 14 Février, voilà une date à retenir, après accord de Bruxelles, le Parlement français et le Sénat ont définitivement adopté le projet de loi favorisant le développement de l'autoconsommation d'électricité produit par ses propres panneaux photovoltaïques. La ministre Ségolène Royal a déclaré que la loi serait très rapidement promulguée.

A noter, un volet du projet prévoit que les gestionnaires du réseau électrique devront faciliter les opérations d'autoconsommation.

Voilà qui rend légal mon projet un peu f...

Je reçois cette semaine une première entreprise qui va me proposer de transformer mon toit sud en toit photovoltaïque.  A suivre !

Janvier 2017: Bonne année 2017 à tous en perspective !

Voilà mon chantier 2017, probablement le plus important et le plus risqué de ma carrière de précurseur, nom de code "débranche-moi !"

Alors que RTE déclare un plan d'alerte pour passer la 3ème semaine de janvier suite à un avis de grand froid, je pense qu'il est temps d'inverser la vapeur et de voir la problématique sous un angle bien différent.

Posons cette problématique:

Aucun financier non étatique n'accepte de financer un investissement non rentable en moins de 10 ans, alors imaginer cette problématique: en France nous avons besoin pour environ 100 heures par an de 22 Gigawatts de puissance électrique supplémentaire (soit 15 tranches nucléaires modernes ou 15 centrales à gaz plus économiques si j'ose dire). Soit 22 Gigawatts de puissance électrique à fournir reparties de la façon suivante:

  •  4 gigawatts repartis sur 30 jours complets soit 8% du temps possible d'usage sur l'année (A amortir donc sur 8% du temps !) - Ces 4 Gigawatts manquants sont dut au retard du programme EPR.
  •  6 gigawatts repartis sur 30 heures par an répartis sur 4 mois soit 3/1000 du temps d'usage possible...
  •  12 gigawatts pour 20 heures d'usage repartis sur 5 ans et pas toutes les années (en cas de grand froid uniquement et sur quelques heures) cela a été le cas du 19 janvier 2017 (lire le wiki)
Un pays riche comme la France des années 60/70 avait pris ce risque pour seulement la première ligne de la problématique. Le premier Ministre Pierre Messmer avait alors commandé quelques centrales nucléaires de plus que nécessaire (13) alors quelles n'étaient pas toutes rationnellement indispensables à l'époque... mais c'est cet excès de commande qui a permit de construire avec du plus de sérénité et de sécurité des centrales nucléaires sans compromis et qui tournent toujours parfaitement 50 ans après (merci !) contrairement aux dernières construites ou l'optimisation des investissements nous à fait construire au japon des cuves à prix trop tirées... ou du Superphenix qualité au rabais qu'il a fallut démolir à cause de la mauvaise qualité des matériaux utilisés pour construire son barillet entre autre.

Toutefois, même un pays communiste riche n'oserait pas se lancer sur l'investissement de la 3ème ligne, il y a une limite dans le gaspillage de l'argent public !

Bref, ces 22 gigawatts qui manquent à la France sont quand même indispensables pour assurer la sécurité du pays et de ses citoyens; Pensons par exemple aux gens qui ont besoin d'un respirateur artificiel, aux hôpitaux, aux réseaux de communication, à l'alimentation des châteaux d'eau et à l'évacuation des eaux usées, au pompage de la nappe phréatique pour maintenir au sec les parkings souterrains et les métropolitains.. Bref, une sacré problématique insoluble avec une vision centralisée.

"Mon point de vue est qu'il faudrait décentraliser pour résoudre le problème, en laissant le citoyen s'organiser pour passer sans encombre les quelques heures reparties sur 22 jours au maximum par an ou il n'y aurait pas de courant électrique centralisé financièrement accessible (idée de fond). Il y a aussi les jours  de tempête ou il serait très utile de profiter d'une alimentation électrique autonome pour cause de destruction climatique du réseau centralisé. (200.000 foyers étaient dans ce cas le 13 janvier 2017 dernier) et pourtant un certain nombre ont sur leur toit des panneaux solaires photovoltaïques totalement inutilisables car sans batterie et à commande centralisée par le réseau..."

L'idée de base est de suivre ce fil conducteur :

  1. Mise en place d'un contrat d'alimentation électrique interruptible pour particulier (exemple 100 heures par an 6 heures par jour maxi en 2 plages horaires par jour choisies en temps réel par l'operateur selon ses besoins)  en contre partie d'un tarif d'électricité nettement plus bas et d'un contrat d'abonnement à prix fixe très avantageux pour l'utilisateur final un peu à l'instar de feu EJP. Le prix de électricité variant d'un facteur allant jusqu'à 10 en cours de journée l'hiver cela parait logique de payer l'énergie en proportion de son prix de sa production.

  2. Mettre en place d'un tarif variable du kWh généralisé, suivant le cout réel de la production électrique ou de son importation + taxe carbone bien évidement. Ce qui inciterait le citoyen près de ses sous à différer de quelques heures le lancement de sa machine à laver ou de la charge de sa voiture électrique.

Il suffit pour les opérateurs vendeurs d'électricité de convaincre 20% des clients français d'adopter un contrat interruptible contractuel plus économique pour ne plus avoir besoin de construire de nouvelle centrale électrique (une sacré économie) ce qui financera sans aucun problème la réduction accordée à ces 20% de pionniers écologiques ! Exit les contrats d'effacement rémunérant uniquement des intermédiaires financiers spéculateurs. Bien sure il faudra continuer à construire de nouvelles centrales mais juste pour remplacer les anciennes en fin de vie (maintenance) voir même diminuer le nombre de centrales classiques grâce au solaire et à l'éolien maritime pouvant recharger des batteries chez les particuliers durant les périodes d'abondance.

Bien évidement il ne faut pas d'intermédiaires entre l'économie redistribuée par RTE ou ses sous contractants distributeurs et les clients finaux sinon cela nuirait totalement au dispositif.

Avec l'argent économisé les 20% de consommateurs finaux acceptant l'interruption de leur alimentation électrique de façon contractuelle pourront s'équiper à leur convenance soit:

  •  de pullovers ou de bougies (écolo pur et dur) mais j'ai aussi une pensée au constat de la coupure d'alimentation forcée suite à la météo et je compatie à leur effort contraint peu ou pas rémunéré.

  •  d'un petit groupe électrogène (100 heures par an c'est acceptable mais certes un peu plus polluant) pour assure l'éclairage minimas et maintenir le congélateur en froid)

  •  d'un éclairage de secours en courant continu à led à batterie/pile et de pull over (c'est très économique)

  •  de panneaux solaires autonomes (sans revente d'électricité à EDF) avec batteries et avec un onduleur autonome pour passer les 6 heures de coupures potentielles par jour. (c'est aussi le projet des batteries murales d'Elon Musk pour recycler les batteries de ses voitures électriques en fin de vie; ce que je fais depuis plus de 10 ans avec succès dans mon système anti heures de pointe EJP)

C'est cette dernière solution que je vais démontrer pratiquement cette année sur ce site. Une nouvelle aventure 2017. Je sais au début on me prend un peu pour un f... mais après c'est tout le contraire.

Depuis 5 ans j'utilise déjà un onduleur industriel de récupération acheté dans une casse sans batterie un super Comet de 7 KVA de Merlin Gerin que j'ai couplé avec 18 kWh de batterie LiFePo4 et les jours EJP je débranche déjà depuis 5 ans....

Toutefois 18 heures de coupure sur une même journée de suite c'est très long (7 heures du matin à 1h00 du matin suivant) alors que dans la journée il y a une tranche horaire ou il a moins de consommation (milieu d'après-midi) durant l'apport du solaire centralisé et permettrait de diviser par 2 la quantité de batteries nécessaire pour une totale économie soit zéro KWh heure de pointe consommé sur l'année.

Mon installation fonctionne très bien depuis 5 ans, le rendement reste très bon grâce aux batteries lithium fer phosphate 4 dont la durabilité n'est plus à démontrer surtout en usage peu intensif ce qui le cas en usage onduleur (50 fois moins violent qu'en usage automobile), toutefois il manque le coup de pouce écologique dans mon installation, recharger aussi mes batteries avec des panneaux solaires. C'est ce que je vais mettre en place cette année. Les panneaux solaires seront probablement de type amorphe pour plus d'efficacité  l'hiver là ou il y a le besoin maxi et aussi moins d'énergie grise à amortir. J'ai un toit plein sud de 35 M² ayant pile la bonne inclinaison pour démontrer l'efficacité de cette solution.

Reste à remplacer mon contrat EJP 17 kilowatts par un contrat de 2 ou 3 kilowatts interruptibles longue utilisation  qui devrait être encore bien plus économique. Le reste viendra du soleil y compris pour charger ma Zoé qui n'a pas trop besoin de rouler les jours de très mauvais temps et de neige.

Donc pour ma part je compte diminuer ma puissance appelée maxi d'un facteur 5 et l'énergie consommée d'un facteur 2,5 !

Je lance donc un quadruple appel d'offre:

  • Pour la pose de 50 m² de panneaux solaires photovoltaïques amorphes étanches de toiture intégrés à large spectre. Tension nominale 56 volts pour charger des batteries 48 volts tension nominale  dite de sécurité. (attention le toit étant à 15 mètres de hauteur ==> usage d'un camion grue indispensable)

  • Pour trouver un opérateur vendeur d'électricité ayant l'envie de promouvoir ce nouveau point de vue décentralisé "débranche-moi quand il y en a le besoin !"  Le compteur Linky devrait savoir le faire, je viens de recevoir un courrier d'EDF pour me signaler que l'on allait remplacer mon vieux compteur EJP par un LINKY...

  • Pour la mise en  place d'une prise pour charger ma Zoé sur mon onduleur. Pour info je passerais à la Zoé 400 km au mois de mai. ( changement de batterie ou changement de Zoé ce n'est pas encore défini)

  • Pour la mise en place d'une ventilation double flux à pompe à chaleur pour économiser aussi sur le chauffage

email: pour premier contact  (non professionnel s'abstenir) exposez par écrit de manière détaillée (technique et financière) votre offre avec vos coordonnées, je rappellerais les émetteurs des meilleures offres reçues pour mettre en place le cahier des charges technique détaillé pour une mise en service avant juin 2017. (date obligatoire)

Et si vous approuvez ma démarche Twittez sur mon compte DoubleHybride vos idées ou tout simplement annoncer que vous souhaitez aussi chez vous tenter cette expérience "débranche-moi".

Vous assisterez en 2017 sur ce site à l'installation de 50 m² de panneaux solaire et à la publication de tous mes chiffres de consommation, avant et après leur mis en place. Ce site web étant bien évidement alimenté en énergie électrique par ce dispositif même en cas de coupure de courant !. Une conférence sera organisée à l'automne 2017 à la Maison Musée d'Ampère pour commenter les premiers résultats de cette initiative et je commenterais toutes les offres qui m'auront été proposées en matière de contrat interruptible économique pour particulier.

Autre bonne nouvelle, j'ai reçu 15 jours après celle de l'Auto-Magique la vignette Crit'Air de ma Zoé. Cela sent le tri alphabétique A comme Auto-magique et Z comme Zoé.


 Liens utiles pour l'ouverture au monde de l'écologie automobile

Le corner des associations amies et militantes

Contactez-nous pour participer au corner des associations sans but lucratif

Mobil'Eco - humanité autour de la préservation du patrimoine des véhicules électriques.

 WEB

AVEM (Avenir du Véhicule Electrique Méditerranéen)

Le fil des news compilées de l'AVEM

Accès direct aux derniers messages du forum du club

vehiculeselectriques.free.fr  le forum incontournable

 WEB

L'avis des scientifiques et des ingénieurs  WEB
Enviscope (le quotidien de l'environnement de l'innovation et de l'éco entreprise)

Le fil des news "Energie" compilées d'Enviscope

WEHICULES, un site d'actualité forum autour du véhicule électrique et de l'écologie animé par l'utilisateur actuel de la Toujours Contente

Les dernières nouvelles publiées par la Nasa par des scientifiques et des ingénieurs  On y parle aussi de changement climatique et de solutions pour l'avenir de l'humanité.


 Objectifs des tests de 2005 à 2013

Cliché Août 2005  Cliché Août 2008 3 ans après ?!?!?!?!? Régénération

1 août 2008, après trois ans en double hybride que d'aventures! et aussi des résultats obtenus: l'hybride rechargeable ou l'e-REV selon de quel point de vue on regarde sont bien l'avenir de l'homme, tous les constructeurs s'y mettent tant les résultats en matière d'économie de pétrole sont spectaculaires. Renault nous prépare le mass-market du VE et Toyota va mettre de coté son slogan originel pour la Prius "le véhicule électrique que l'on n'a pas besoin de brancher". C'est bien d'utiliser la gomme qui est au bout du crayon chez ces deux constructeurs. Certains continuent par contre à s'arcbouter sur leur diesel toujours plus..., d'autres ont compris maintenant.

Jeux éducatifs gratuits Pour vérifier, que vous vous êtes bien imprégnés du message que j'essaye de faire passer depuis 3 ans, je vous propose un petit jeu: Regarder attentivement les 2 images ci-dessus, récapituler tous les points de ressemblance qui y sont cachés (sens réel et sens figuré) et écrivez-moi, le premier qui découvrira les 3  grosses ressemblances cachées recevra un petit cadeau souvenir mythique. Ce jeu est totalement gratuit pour respecter la législation, il vous suffit de déduire les ressemblances de la lecture des 3 premières années d'aventures de la Toujours Contente, du début de l'aventure de l'Auto-Magique et de me les envoyer par email.

Résumé du test hybride II:

Son but a été de démontrer les bienfaits pour l'environnement en utilisant deux véhicules à traction électrique hybride en combinaison pour remplacer un véhicule diesel (capacité identique de chargement et d'usage)

  •  Kangoo Elect' Road: 40990 km avec seulement 1,2 l aux 100 km de SP 95 et 26 kWh d'électricité aux 100 km  (soit un total de 3€ d'énergie pour 100 km) Parcours jusqu'à 600 km par jour! et seulement 39 g de CO2 au km.

  •  Prius II: 5,9 l aux 100 km (90% autoroute) d'ou la consommation un peu plus élevée que dans l'usage général d'une Prius qui se situe plutôt entre 5,0 et 5,2 l aux 100 km comme constaté sur les 10.000 derniers kilomètres parcourus depuis la cession la Toujours Contente.

  •  Le tableau officiel de synthèse

Toutes les preuves sont rassemblées sur ce site, elles sont à découvrir en découvrant ou redécouvrant l'aventure intégrale de la Toujours Contente de mai 2005 à mars 2008 complétée pour les très grands parcours par une Prius en attendant le véhicule universel rechargeable tout usage et plus respectueux de l'environnement.

Le reportage de l'usage de la Toujours Contente au jour le jour est ici depuis son achat, vous pouvez aussi  butinez par période sur ce lien.

Bilan de la Phase II: Après 33 mois découlant de l'utilisation de deux véhicules hybrides: HV (Prius) et E-REV (Kangoo ER) deux véhicules  très complémentaires depuis mars 2005, la consommation moyennée des 2 véhicules en carburant pétrolier est de 3,3 litres aux 100 km de SP95 sans que son utilisateur ait changé ses habitudes, il a parcouru 74.507 km sur cette période. Bonus avec aucune consommation de pétrole  en ville... (ZEV)  Détail des conclusions ici sur les véhicules électriques hybrides plug-in. Lisez tout pour vous imprégner de la religion VE et découvrir que le facteur 4 pourrait être imposé sans inconvénient dès aujourd'hui si la volonté politique existait...

Ouverture à la phase III avec l'arrivée de l'Auto-Magique, cela commence le 2 Aout 2008 avec toutes les explications de ce nouveau programme de tests dont j'avais donné quelques détails ici. Je cherche des sponsors financiers et technologiques pour conduire ce nouveau test et en partager les résultats. Le sujet de fond de ce nouveau test est la batterie à géométrie variable, un thème dont vous allez comprendre le sens au fils des mois:

  1. Du 1 septembre 2008 au 31 mars 2010 - expérimentation d'une batterie à géométrie variable portant l'autonomie de l'Auto-Magique de 90 km à 135 km  - Succès de l'idée qui a démontré son efficacité permettant à la voiture de parcourir jusqu'à 300 km par jour en 100% électrique.

  2. A partir du 31 mars 2010, expérimentation avec les mêmes principes d'une batterie à géométrie variable au lithium fer phosphate permettant de doubler l'autonomie de base. Objectif 400 km par jour.

  3. A partir du 1 septembre 2013, expérimentation du remplacement de deux monoblocs STM5 par 4 cellules LiFePo4 coupler à une régulation protection très spéciales (Projet Auto-Magique IV) La cohabitation série Lithium/NiCd !


 Evénements autour du véhicule électrique

Projet 2016/2017:

Nous recherchons des sponsors pour partager les fruits des événements médiatiques autour des véhicules électriques en 2015 et 2016.  Contact ici

  • 6ème Traversée des Alpes. La nouveauté de la 6ème, c'est que cette épreuve sera professionnelle et internationale avec village de toile et animation dans toutes les villes étapes.   (voir le CR de la 5ème édition)

    Les dates de la 6ème édition ne sont pas encore définies (en discussion avec les électriciens de France car il faut que des points de charge soient en place pour une bonne centaine de véhicules)

    Le parcours et programmes projetés seraient:

    • Départ médiatique de Lyon, des pelouses du parc du musée Henri Malartre sur les bords de Saône avec visite organisée des musée Henri-Malartre et Musée Ampère en hommage au fondateur de l'électricité moderne

      Village de toile expo vente/VE destiné au public pour qu'il puisse rencontrer les constructeurs de VE et faciliter son passage à l'achat d'un VE

    • Départ de la 1ère étape pour Grenoble pour une charge organisée par les concurrents eux même et leur staff, soit par l'usage de bornes publiques, soit par l'usage des points de charge prévus par les constructeurs.

      Itinéraire libre en temps et parcours par la route et les propres moyens de traction électriques du véhicules. Cela permettra ainsi un foisonnement dans l'utilisation des prises publiques.

      Village de toile expo vente  VE sur GRENOBLE

      Les charges seront médiatisées au coup par coup par les limiers pour montrer leur facilité ou problème. Les temps de charge seront mesurés, et le classement teindra complet de plusieurs critères autour de la recharge:

      • Electricité plus propre

      • Temps de charge

      • Système ouvert au public sans abonnement préalable

    • 2ème étape Grenoble-Gap, itinéraire imposé, recharge libre des candidats sur tous le parcours avec les logistiques constructeurs et/ou les relations établi sur Gap et sa région.  Décompte des charges comme sur Grenoble - Village de toile expo vente  VE sur GAP

    • 3ème étape départ de GAP pour le franchissement direct de la Bonnette (itinéraire imposé roulage en groupe)

    • Rendez-vous le soir dans un station d'altitude sur le versant sud des Alpes pour une grande soirée médiatique - Recharge des véhicules (hors classement lieu libre) - Village de toile en station - l'essentiel sera d'arriver à l'heure du début du repas !

    • 4ème Etape Parcours vers Nice avec la fameuse épreuve de l'élastique (passage par l'Italie à l'étude) pour une arrivée triomphale sur la promenade des Anglais - Village de toile sur Nice - Remise des Label MobilEco Montagne - Remise des prix - Trophée du meilleur système de prise publique .

Contact info: jean-marc.dubie@cotatel.fr  (33)688071756

Reportages

(résumé)

Evénements à venir

  • 6ème Traversée des Alpes en VE en ? on en parle toujours reste à trouver des points de charges de 500 kW - Constructeurs contactez-nous

 Projet de programme

Technologies

Activisme

Associations

Forums

Sites Amis

Ce site vous a plu alors www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.